« Maudite soit la guerre » Quelques pensées « à chaud  » ….Par Vangelis Goulas

Vendredi 13 novembre 2015

23h45

Chers amis

Dans un moment difficile comme celui-ci, je veux d’abord exprimer mes sincères condoléances aux familles des victimes, et toute ma solidarité. Et également saluer le courage des forces de police et des pompiers. Un grand merci à eux !
Dans un moment difficile comme celui-ci, il est d’usage que tout le monde se range derrière les autorités et derrière le président de la République.

Ces attaques font partie d’une guerre. D’une guerre dont les acteurs ne sont pas clairement définis, du moins pour le grand public. Pour les citoyens, la politiques étrangère de la France et ses alliances restent obscures.

Pourtant, la France, pour les raisons financières sans doute, maintient des alliances stratégiques avec les pays qui soutiennent (directement ou indirectement) et certains qui financent l’État Islamique. La Turquie, L’Arabie Saoudite, le Koweït Bref tous ceux qui ont déjà acheté la moitié de Paris.

La France et les pays d’OTAN se sont engagées sur le terrain en Syrie avec des raides aériens. L’observatoire Syrien des Droits de l’Homme a dénoncé déjà des bombardements aveugles sur des victimes civiles, lesquelles naturellement sont aussi utilisées comme bouclier humain par le « califat islamique » . Ce qui est sûr, et ils le savent eux-mêmes, c’est que pour gagner cette guerre, les raids aériens ne suffisent pas.

La Turquie qui condamne officiellement le « califat islamique », l’aide en même temps à s’équiper, en achetant du pétrole mais aussi en aidant les Djihadistes par la cession d’infrastructures sur son territoire, d’hôpitaux de campagne, et en fermant les yeux sur le transit des volontaires intégristes candidats au djihad.
Parallèlement bien-sûr elle ne ferme pas la porte aux alliés, et à ce qui semble, conclut des accords pour l’après-état islamique, en faisant aussi des projets pour l’après Assad .

Le califat constitue un ennemi « opportun » pour la Turquie qui ne voit pas du tout d’un bon œil une victoire et une reconnaissance internationale des Kurdes de Syrie du Y.P.G., qu’elle considère comme le prolongement du P.K.K. et du mouvement autonomiste Kurde. La Turquie par son attitude envers la Syrie espère tirer nombre d’avantages, rêvant d’un après Assad, avec un régime ouvert à ses intérêts.

Un échiquier avec plusieurs joueurs aux intérêts divergeants, combattant un état fantoche. Une partie avec beaucoup de souffrance et de sang d’innocents, ainsi que des milliers de réfugiés victimes de la tentative d’établir un nouveau statu-quo , victimes d’une aventure militariste et d’une politique néocolonialiste mise en place il y a des années dans cette région par Mr. Obama et ses prédécesseurs , et par ses alliés serviles.
Une conflagration généralisée est possible. Seule la médiation de l’O.N.U. pourrait arrêter un cycle sanglant infernal qui peut durer des années.

Toute discussion concernant une action militaire contre l’état islamique devrait se tenir à l’ONU, il ne peut pas y avoir de solution passant par les décisions unilatérales de certains états, ni par l’abandon de l’unique force démocratique qui mène actuellement un combat au sol contre Daesh, les Kurdes du YPG.
Les Combattants Kurdes du Y.P.G et du PKK mènent toujours un combat héroïque contre le califat
L’Union Européenne doit immédiatement arrêter de considérer le P.K.K. comme une organisation terroriste.
Pour en finir avec les Djihadistes une solution viable au problème syrien est nécessaire. Une solution au sein de l’O.N.U. avec la participation du gouvernement légitime Syrien ,avec la participation de la Russie et non pas avec sa diabolisation. La Russie qui combat en ce moment fermement l’état Islamique  .
Au lieu de cela l’O.T.A.N. se substitue à l’O.N.U. et le spectre d’une nouvelle guerre froide nous guette avec des nouveaux foyers de tension et des crises aiguës.

Je voudrais en ce moment difficile ne pas oublier les autres victimes de cette folie , les réfugiés syriens qui se noient par centaines aux frontières gréco-turques. J’espère que ces innocents ne paieront pas d’avantage la facture, eux qui sont les victimes indirectes de cette tragédie.
Ne laissons pas la peur s’installer dans nos quartiers et surtout ne laissons pas la peur se transformer en colère raciste envers les communautés et les religions.
En attente des déclarations officielles de la gauche française, réfléchissons à la façon dont on peut arrêter cette folie sanguinaire , parce qu’on le peut… »Maudite soit la guerre »

12191617_541513559346256_4533640856730373733_n