DÉCLARATION DE L’UNITÉ POPULAIRE POUR L’ANNIVERSAIRE DE POLYTECHNIQUE

LA JEUNESSE DE NOUVEAU DEVANT ! AVEC LE MESSAGE DE RÉVOLTE DE L’ÉCOLE POLYTECHNIQUE DANS LES LUTTES D’AUJOURD’HUI

À l’ère des memoranda et de l’attaque généralisée contre les droits des travailleurs et du peuple, le message de résistance de l’école Polytechnique conserve toute son actualité.
Le soulèvement de la jeunesse et du peuple contre la dictature, contre l’américanocratie, l’impérialisme, contre l’état de dépendance, contre la suppression de la démocratie et de la souveraineté populaire et nationale fut un catalyseur qui a également joué un rôle majeur dans la chute de la dictature.
Les slogans : « Pain, Éducation, Liberté », « les USA et l’OTAN, dehors ! » ont bouleversé la société grecque de 1973.
L’école Polytechnique demeure d’actualité
Justice n’a toujours pas été rendue à la révolte de l’école Polytechnique, depuis 42 ans.
Le capital tente aujourd’hui de prendre sa revanche historique face au mouvement populaire, il supprime des acquis sociaux de décennies, il annule la démocratie, bafoue la souveraineté nationale et populaire, aggrave la pauvreté, creuse les inégalités et l’exclusion sociale.
Les memoranda constituent un concentré de la politique néolibérale et des restructurations capitalistes les plus extrêmes. Ce sont, pour le peuple grec, la peste moderne. L’euro et les conditions de l’Union Européenne forment une véritable prison pour les peuples. Les gouvernements changent, mais ce sont les memoranda qui définissent le programme gouvernemental. Le gouvernement SYRIZA-ANEL, après s’être totalement aligné sur les exigences des créanciers, accélère la mise en application des politiques antipopulaires les plus extrêmes.
L’euro zone, l’UE, le FMI, les gouvernements capitalistes visent à imposer un état d’urgence, de limitation dramatique des libertés et des droits sociaux et politiques, en même temps qu’une augmentation spectaculaire de l’exploitation des travailleurs.
Les interventions impérialistes réduisent des pays à néant, elles créent d’énormes mouvements de réfugiés et arment la main des groupes fanatiques qui sèment la terreur en Asie Mineure et en Europe, en particulier avec le bain de sang de Paris. 11952743_867821706635783_8407567187132757453_o
Nous rendons hommage à l’école Polytechnique avec nos combats et notre lutte pour un front uni de résistance et de renversement.
Face à cette attaque, il est urgent de renforcer la lutte populaire au niveau national, européen et mondial pour mettre un terme à la barbarie néolibérale capitaliste et impérialiste, pour frapper l’extrême droite qui relève la tête, pour faire face à la vague raciste et xénophobe. Il est urgent de développer un mouvement anti impérialiste et contre la guerre.
L’Unité Populaire appelle le peuple grec à poursuivre, intensifier et élargir son combat contre les memoranda, pour le renversement des politiques mémorandaires antipopulaires du gouvernement, pour une solution alternative vraiment radicale pour la sauvegarde de la démocratie, de la souveraineté populaire et de l’indépendance nationale. Pour une libération du joug des memoranda et de la dette, pour une sortie de la zone euro, la confrontation avec l’UE et son renversement. Pour la transformation progressif au niveau de la production, de l’économie et de la société au profit des couches populaires et dans une perspective socialiste. Avec pour protagoniste la jeunesse, les travailleurs, le peuple et la lutte massive pour le renversement.

LE BUREAU DE PRESSE DE L’UNITÉ POPULAIRE 16/11/15

Source

Traduction Marie Laure Veilhan